biodiversités

Nouveau cri d'alarme des scientifiques

Faisant suite à l'alerte du Sommet de la Terre de Rio en 1992, plus de quinze mille scientifiques originaires de 184 pays ont publié une tribune afin de mettre en garde l'humanité contre la destruction rapide du monde naturel.

Ils alertent du danger de voir l'humanité pousser "les écosystèmes au-delà de leur capacités à entretenir le tissu de la vie" et rappelent "Nous devons prendre conscience, aussi bien dans nos vies quotidiennes que dans nos institutions gouvernementales, que la Terre, avec toute la vie qu’elle recèle, est notre seul foyer".

Sources :

BioScience: World scientists' warning to humanity : a second notice

Alliance of world scientists : L'alerte des scientifiques du monde à l'humanité : un deuxième avis

Le Monde : Le cri d'alarme de quinze mille scientifiques sur l'état de la planète

Le Monde: Climat : Le mode de développement à "l'occidentale" est en cause autant que la démographie

Déclin des populations de vertébrés

Une étude scientifique récente met en évidence l'urgence de la perte de biodiversité mondiale. En effet, même si les extinctions d'espèces peuvent sembler rares, le déclin et l'extinction des populations locales sont avérés par de nombreux suivis à travers le monde.

Cette analyse portant sur 27600 vertébrés terrestres (dont 177 mammifères) montre l'importance du déclin des populations, y compris chez des espèces considérées comme "communes" et peu menacées. Ainsi, les aires de répartition et les tailles de population diminuent pour 32% des espèces étudiées. De plus, 40% des mammifères ont vu leur aire de répartition diminuer de 80% depuis 1900.

Bien que les zones des tropiques soient les plus touchées, au regard du nombre important de populations de mammifères, oiseaux, reptiles et amphibiens en déclin, les populations de vertébrés des régions tempérées montrent un déclin similaire, notamment dû à la perte d'habitats.

Les auteurs de cette étude concluent que cet important épisode de déclin, qualifié de 6ème extinction, aura des conséquences négatives en cascades sur l'ensemble des écosystèmes et sur les services essentiels au maintien des populations humaines.

                      Pourcentage de populations éteintes (Ceballos et al., 2017)

Pourcentage d'extinction des populations de 177 espèces de mammifères (Ceballos et al., 2017)

 

Sources :

PNAS : Biological annihilation via the ongoing sixth mass extinction signaled by vertebrate population losses and declines (Ceballos et al., 2017)

ScienceAdvances : Accelerated modern human-induced species losses : Entering the sixth mass extinction (Ceballos et al., 2015)

Le Monde Planète : La sixième extinction de masse des animaux s'accélère

Emission "le téléphone sonne" de France Inter (invités: Gilles Boeuf, Hubert Reeves).

Forêts sauvages

Les paysages forestiers intacts (Intact Forest Landscape) sont des paysages naturels boisés, d'au moins 500 km², sans trace majeure d'activité humaine. Ces forêts intactes ont un rôle important de stockage de carbone, de régulation des régimes hydrologiques et d'accueil de la biodiversité, notamment d'espèces autochtones qui nécessitent un grand territoire de vie.

Ces vastes forêts non morcellées et non dégradées sont de plus en plus rares sur la planète. Elles sont quasiment absentes en Europe et dans la zone tempérée, subsistant principalement en zone boréale et en zone tropicale.

Une étude récente a fait un bilan de l'évolution de ces forêts entre 2000 et 2013 grâce à l'utilisation d'images satellites: leur surface a diminué de 7,2% et leur dégradation s'accélère au fil des années. Ces dégradations sont dues aux exploitations forestières, agricultures intensives, infrastructures industrielles ou routières, propagation de feux... et sont les plus marquées dans les régions tropicales.

Cette étude a mis en évidence le non respect des parcelles de forêt intactes à l'intérieur de concessions bénéficiant de labels environnementaux, notamment en Afrique, au contraire des aires protégées qui semblent efficaces pour protéger ces forêts.

                 Golbal forest watch c le monde

Sources:

Science Advance : The last frontiers of wilderness : tracking loss of intact forest landscapes from 2000 to 2013

Le Monde planète : Le monde des forêts sauvages recule rapidement

Greenpeace : Intact Forest Landscapes Why it is crucial to protect them from industrial exploitation

Nouvelles espèces

Trois nouvelles espèces de vertébrés ont été récemment décrites en France : le Brochet aquitain Esox aquitanicus, la Taupe aquitaine Talpa aquitania et la Couleuvre astréptophore Natrix astreptophora.

Ces découvertes s'appuient principalement sur des données génétiques et concernent des espèces qui occupent le sud-ouest de la France ou les Pyrénées.

Le Brochet aquitain, dont l'aire de répartition est limitée aux bassins de la Charente à l'Adour, se distingue par une robe marbrée, un museau plus court et un nombre plus faible de vertèbres et d'écailles le long de la ligne vertébrale.

                                          Esox aquitanicus copyright MNHN Gael Denys

Sources:

Un brochet en France peut en cacher deux autres - Museum National d'Histoire Naturelle

Talpa aquitania - Bulletin de l'Académie Vétérinaire de France

Natrix astreptophora - Linnean Society of London

Jardinage écologique

Le dernier numéro du magazine numérique d'OBIOS, le son de la biodiversité, est disponible !

Il est consacré au jardinage écologique avec des articles, conseils... et la participation d'Hélène Hollard, Gilles Leblais et Vincent Albouy.

Vous pouvez le feuilleter ou le télécharger.

 

                Le son de la biodiversité 3 couverture

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site