Accueil

Nos dernières actions

Le Son de la Biodiversité n°3 : Jardinage écologique

Le dernier numéro du magazine numérique d'OBIOS.

Tortue de Mon Marais

Les enfants partent à la découverte du marais de Brouage.

Opération Méduses

Participez au suivi des méduses dans les mers d'Europe de l'Ouest !

Parc National des Pyrénées

Quels enjeux pour les amphibiens et reptiles dans les Pyrénées ?

Dernières publications

  • Nom du fichier : Eviter-réduire-compenser, une doctrine qui s'affranchit des questions de fond : le cas des déplacements d'espèces (Courrier de la nature n°307)
  • Taille : 3.44 Mo

Eviter-réduire-compenser, une doctrine qui s'affranchit des questions de fond : le cas des déplacements d'espèces (Courrier de la nature n°307) Télécharger

  • Nom du fichier : Espèces mal aimées - Le temps de l'évolution (Espaces naturels n°61)
  • Taille : 183.5 Ko

Espèces mal aimées - Le temps de l'évolution (Espaces naturels n°61) Télécharger

Actualités

Augmentation des échouages de mammifères marins

En 2016 et 2017, un nombre important d'échouages de mammifères marins a été observé sur le littoral français, notamment sur la côte atlantique.

Les données du Réseau National Echouages , coordonné par l'observatoire Pelagis, montrent une tendance à l'augmentation des échouages sur nos côtes. Les premières espèces concernées sont le Dauphin commun et le Marsouin commun, bien que les échouages de Phoques-veaux marins et Phoques gris soient de plus en plus fréquents.

En général, les échouages sont principalement dû aux prises accidentelles de pêche (filets maillants et chaluts à très grande ouverture) ou à des morts naturelles, mais la cause de l'augmentation récente des échouages reste mal connue.

Différentes causes pourraient expliquer cette situation comme le déplacement de certaines populations de la mer du Nord vers le golfe de Gascogne, l'évolution des techniques de pêche et la pollution marine.

          Distribution échouages cétacés 1990-2016 (réseau national échouage)

 

Pour en savoir plus :

Observatoire PELAGIS

Rapport du Réseau National Echouages : Les échouages de mammifères marins sur le littoral français en 2016

Le Monde "Les mammifères marins sont de plus en plus nombreux à s'échouer sur les côtes françaises"

Journée d'échange Pélobate cultripède

Les gestionnaires d'espaces naturels de Charente-Maritime se sont rencontrés pour échanger sur les problématiques de conservation du Pélobate cultripède au cours d'une journée de formation organisée par le département de Charente-Maritime et l'association OBIOS.

 

        Diapositive Pélobate cultripède       Journee echange pelobate

Nouveau cri d'alarme des scientifiques

Faisant suite à l'alerte du Sommet de la Terre de Rio en 1992, plus de quinze mille scientifiques originaires de 184 pays ont publié une tribune afin de mettre en garde l'humanité contre la destruction rapide du monde naturel.

Ils alertent du danger de voir l'humanité pousser "les écosystèmes au-delà de leur capacités à entretenir le tissu de la vie" et rappelent "Nous devons prendre conscience, aussi bien dans nos vies quotidiennes que dans nos institutions gouvernementales, que la Terre, avec toute la vie qu’elle recèle, est notre seul foyer".

Sources :

BioScience: World scientists' warning to humanity : a second notice

Alliance of world scientists : L'alerte des scientifiques du monde à l'humanité : un deuxième avis

Le Monde : Le cri d'alarme de quinze mille scientifiques sur l'état de la planète

Le Monde: Climat : Le mode de développement à "l'occidentale" est en cause autant que la démographie

Disparition des insectes

Une étude récente met en évidence le déclin dramatique de la biomasse en insectes volants dans les aires naturelles protégées d'Allemagne. En seulement 27 ans, la biomasse annuelle moyenne a diminué de 76%  et jusqu'à 82% lors du pic estival d'après 63 sites étudiés.

Cette étude conforte les déclins déjà connus des papillons et abeilles et suggère que l'ensemble de la communauté des insectes volants a connu un fort déclin au cours des dernières décennies.

En France, une étude dite "syndrome du pare-brise" avait également été menée par l'INRA, dans les Vosges et la région de Fontainebleau, montrant déjà le délcin de ces insectes volants, entre les années 80 et 2000.

L'une des principales causes serait les pratiques d'agricultures intensives, et tout particulièrement l'emploi de pesticides.

Source:

PlosOne : More than 75 percent decline over 27 years in total flying insect biomass in protected areas

Libération: Insectes : 1001 pertes

Le Monde : En trente ans, près de 80% des insectes auraient disparu en Europe