Où se cachent les Hippocampes?

Depuis 2005, l'association Peau Bleue coordonne un programme d'enquêtes sur les Hippocampes et les Syngnathes de France (3 espèces d'Hippocampes et 14 espèces de Syngnathes) afin d'apprendre à mieux connaître ces poissons étonnants et leurs habitats.

Dans le cadre de l'enquête participative "Hippo-Atlas", des plongeurs, pêcheurs et naturalistes signalent leurs différentes observations sur les côtes de Méditerannée et d'Atlantique. En 2013, ces recensements ont permis d'identifier le Bassin d'Arcachon et ses herbiers de zostères comme une zone majeure pour deux espèces d'Hippocampes protégées : l'Hippocampe à museau court et l'Hippocampe moucheté.

Carte recensement des Hippocampes 2013

Ils affectionnent particulièrement les milieux lagunaires protégés des courants, avec une faible profondeur d'eau, des fonds meubles et des herbiers de zostères dans lesquels ils peuvent se camoufler et s'accrocher.
Vous pouvez faire part de vos observations d'Hippocampe ou de Syngnathe sur le formulaire de signalement Hippo-Atlas.

Photographies de l'Hippo-Atlas

Sources:
La plus grande concentration d'hippocampes de France vit dans le bassin d'Arcachon
EnQuête Hippocampes sur le site de l'association Peau-Bleue

science participative milieu marin estran syngnathes hippocampes